mercredi, 21 novembre 2007

Chtite blague...

Une femme se réveille pendant la nuit et constate que son mari n'est pas au lit.Elle enfile son peignoir et descend voir où il est. Elle le trouve dans la cuisine, assis devant une tasse de café.
Il paraît bouleversé et fixe le mur. Elle le voit essuyer une larme comme il avale une gorgée de café.

- Qu'est-ce qui ne va pas chéri ?

Le mari lève les yeux de son café, il lui demande solennellement :

- Tu te souviens il y a 20 ans, quand on s'était donné rendez-vous,tu n'avais alors que 16 ans ?
- Oui je m'en souviens " répond-elle.

Le mari fait une pause, les mots lui viennent difficilement.

- Te souviens-tu que ton père nous a surpris en train de faire l'amour à l'arrière de la voiture ?
- Oui je m'en souviens, dit la femme en s'asseyant à ses côtés.

Le mari continue,

- Te souviens-tu, quand il a pointé son flingue sur ma tempe et qu'il a dit : "Ou tu épouses ma fille, ou je t'envoie en tôle pour 20 ans"
- Je m'en souviens aussi, répond-elle doucement.

Il essuie une autre larme et dit :

- J'aurais été libéré aujourd'hui !!!

19:15 Écrit par sissi dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : blague, humour |  Facebook |

Commentaires

Mon épouse et moi avons vécu heureux durant 18 ans. Ensuite nous nous sommes rencontré.

Écrit par : biglodion | mercredi, 21 novembre 2007

Coucou Salut , simpatique ta blague, mais sais tu pourquoi on donne tjrs une peine de 20ans ? Ba c simple quant on aime ont a tjr 20 ans ..... ji file travailler , big kisouxxxx

Écrit par : TOZA | jeudi, 22 novembre 2007

Hello bel enfant je passe te faire un tit kikou et avant tout j'espère que tu vas bien et que le moral est un peu remonté (déjà avec le chocolat hein lol).
Pour le reste ben cé malin ca fait plusieurs fois que je casse la cafetière en essayant ta méthode pour la cueillette des cerises, pffff y a vraiment pas plus simple ???
Je te souhaite pleins de bons trucs et pi une belle soirée osi.
Bisouxxxxx et za bientôt
Juste Chap quoi lol !

:-))

Écrit par : Chaparal | jeudi, 22 novembre 2007

Les commentaires sont fermés.